Quel produit choisir pour l’isolation des combles ?

Pour l’isolation des combles, le choix du matériau isolant est l’étape la plus délicate, tant la grande variété des solutions possibles. Comment choisir l’isolant des combles approprié ? Quelle est l’épaisseur d’isolation dans les combles ? Suivez le guide pour plus d’informations.

 

Comparateur de matériaux isolants pour combles

 

Large variété d’isolants pour combles

Sur le marché, plusieurs matériaux d’isolation des combles, sont disponibles. Il est important de savoir choisir le bon isolant, ainsi que la norme d’isolation des combles.  La qualité de l’installation du matériau isolant est importante. Une petite fuite peut entraver la résistance thermique de l’isolant. La technique d’isolation est en effet une opération délicate, quelque soit le matériau.

Le matériau d’isolation des combles en 2019, doit être efficace en été comme en hiver.

Il faut bien vérifier les caractéristiques de chaque isolant. Deux isolants de même épaisseur peuvent avoir une performance différente à longueur de l’année. L’isolation des combles engie doit être efficace hiver comme été.

L’épaisseur idéale de fibres de bois est de 19 cm, pour un maximum de confort en été. Cependant pour avoir la même valeur avec la laine minérale, il vous faut une épaisseur de 82 cm.

 

Matériaux d’isolation pour combles : comparatif

 

Laine de verre

C’est une laine minérale, obtenue à base de silice, verre de récupération. Il est léger puisque sa masse volumique est comprise entre 15 et 25kg/m2. La laine de verre est performante en isolation des combles edf, il est le plus utilisé dans le monde. Ce matériau est inflammable, puisqu’il est composé de minéraux incombustibles.

La laine de verre est un isolant très demandé, il est le plus utilisé en France. Le seul reproche à ce matériau isolant, est qu’il ne contribue pas forcément au confort d’été.

Il faut être prudent en utilisant la laine de verre en isolation des combles etat et rampants quand il s’agit des maisons à ossature en bois ou en acier.

 Elle nécessite un équipement de protection adaptée. Elle garde l’air inerte à l’intérieur des fibres ce qui lui confère un pouvoir d’isolant énorme.

La laine de verre est employée pour l’isolation thermique à l’intérieur, au niveau des murs, des combles et des rampants.

 

Laine de verre pour isolation des combles perdus

La laine de verre pour l’isolation des combles perdus est conditionné soit en :

  • Rouleaux simples, qu’on peut étendre facilement dans les combles accessibles.
  • Soit en flocons de laine de verre à éjecter pour les combles difficiles d’accès, dans le but d’atteindre les recoins inaccessibles.

L’épaisseur de la laine de verre pour l’isolation des combles doit être d’environ 30 cm, soit une résistance thermique de 7 m2.K/W.  Pour les rouleaux, il est préférable de poser deux couches croisées, afin d’éviter les ponts thermiques au niveau des solives.

 

La laine de verre pour isolation des combles aménagés

La laine de verre pour isoler les rampants est présentée sous forme de rouleaux semi-rigides. Celle-ci possède une densité plus intense que celle utilisée en isolation des combles. Il faudrait opter pour une épaisseur de 28 cm qui correspond à une résistance thermique de 6 m 2.K/W. l’épaisseur est compatible avec la réglementation thermique.

La laine de verre est un bon isolant thermique et procure un bon confort en hiver, à un très faible prix. Cependant cet isolant n’est pas l’idéal matériau pour le confort d’été.

S’il s’agit d’un important espace de combles avec une surface importante de rampants, il est préférable de s’orienter vers la laine de roche ou la ouate de cellulose, pour le même prix environ.

 

Laine de roche : performance thermique et phonique

La laine de roche, issue d’une roche volcanique, est une laine minérale.  Ce matériau léger, est constitué de basalte, de fondant et de coke. Il a une masse volumique de 40 kg/m3. La laine de roche est un bon isolant thermique et acoustique contre le bruitage d’avions et d’autres bruits.

 

Méthode de pose de la laine de roche

La laine de roche est utilisée pour les toits inclinés, pour les combles perdus ou aménageables, les cloisons et les plafonds. Ce matériau est utilisé en intérieur et en extérieur. La laine de roche est présentée sois forme de panneaux semi-rigides, en flocons ou sous forme de rouleaux. La manipulation de la laine de roche lors de la pose, nécessite le port d’une tenue de protection : lunettes, masque, gants.Dans le but de réduire la poussière émanant de ce matériau, il est recommandé d’utiliser un couteau tranchant à la place d’une scie. Il est conseillé de même de ventiler la pièce au moment et après les travaux de pose. La liane de roche est résistante au feu et à la chaleur. Elle possède une résistance mécanique à haute température sans émission de gaz. La laine de roche est perméable à la vapeur d’eau et plus résistante à l’humidité. Si ce matériau est mouillé, il faut le sécher, pour qu’il conserve ses qualités isolantes.

 

Isolants en laine végétale

La laine végétale est un substitut écologique aux isolants classiques. Elle est fabriquée à base de paille, cellulose, bois, chanvre et coton.Cet isolant regroupe le liège, la fibre de bois, le chanvre, la laine de bois, textile recyclé, laine de coton, laine de lin et la ouate de cellulose. Cet isolant est disponible sur le marché en vrac, sous forme de rouleaux, panneaux semi-rigides ou en feutre. Les laines végétales sont souvent traitées au sel de bore pour les protéger des attaques de parasites et du feu.

 

Isolation par PSE : polystyrène expansé

Ce matériau isolant se présente sous forme de plaques de complexe isolant, sous forme d’éléments découpés ou moulés ou encore en vrac. Il est conseillé pour l’isolation des toitures, murs et sols. Le polystyrène expansé est un produit léger mais inflammable. Il est nécessaire de l’associer à un matériau incombustible. Ce matériau peut perdre du volume par le temps, car il est instable.

 

Le liège comme isolant

Ce matériau est un isolant naturel, issu d’arbre méditerranéen. Il possède une densité de 110 kg/m3 en moyenne. C’est un bon isolant acoustique et thermique. Il offre un déphasage thermique respectable. Ce matériau peut être posé soit en plaques, soit en vrac.

Pour avoir une isolation de qualité, il faut prévoir une épaisseur de 20 à 100 mm.Les toitures des maisons, sources de déperditions thermiques, sont dignes de travaux d’isolation qui vous rapporteront beaucoup. L’isolation des combles réalisés par une entreprise certifiée locale, vous apportera en plus du confort, une économie sur la facture de chauffage. Nous recommandons de traiter avec une entreprise spécialisée dans l’isolation des combles pour vous aider dans les démarches d’octroi de crédit d’impôt pour l’isolation thermique et de réaliser une isolation performante.